Province ecclésiastique de Trèves

Siège de l'archidiocèse de Trèves et des diocèses de Toul et de Metz
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
uriel
Archevêque de Besançon
avatar

Nombre de messages : 3866
Diocèse : Besançon
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Dim 13 Jan 2013 - 14:23

Citation :



A l'Officialité Ecclésiastique de Trèves,


Moi, Uriel de Réaumont Kado'Ch, agissant en tant que Cardinal-Archevêque de Besançon et par décret temporaire, comme co-responsable de la Province Ecclésiastique de Trèves, ouvre aujourd'hui l'audience pour le "procès" en dissolution de mariage de Stella et de Sepas von Strass.

Ce tribunal sera composé de :
  • Président du Tribunal : Père Uriel de Réaumont Kado'Ch, Cardinal-Archevêque de Besançon
  • Official : Soeur Syndel, Diacre Sacristain de Toul et Archidiacre de Toul
  • Official : Monseigneur Gratien du Bas-Ermitage, Aspirant-Vidame de Trèves

  • Procureur : Soeur Ellebasi d'Acoma, Procureur de l'Officialité de Toul



Je rappelle que lors d'un procès ecclésiastique en dissolution, les accusés peuvent se faire représenter par un avocat ou non. Enfin, si il advenait que l'un des deux ne se présente pas, la dissolution prendrait effectivement cours avec comme seul témoignage celui de la personne présente et l'autre serait jugé par contumace.

Enfin, je rappelle aussi que l'on ne parle que lorsque l'on y est invité, et ce afin d'éviter tout débordement.

Que Dieu nous éclaire justement et qu'Il pardonne à Ses Enfants,


Fait à Besançon, le 13 de Janvier de l'an MCDLXI

Père Uriel de Réaumont Kado'Ch
Revenir en haut Aller en bas
Ellebasi

avatar

Nombre de messages : 744
Diocèse : Nancy
Charge : Diacre
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Dim 13 Jan 2013 - 15:32

Ella entra dans la pièce avec les parchemins tout en vérifiant qu'elle avait rien oublié pour l'audience ..
Au fond de moi j’espérais ne pas trop faire d'erreurs en relisant les documents installé devant moi .



Elle attendit que tout les personne soit présente pour commencer
Revenir en haut Aller en bas
GBE_Gratien

avatar

Nombre de messages : 64
Diocèse : Toul
Charge : Aspirant Vidame de Trèves
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Dim 13 Jan 2013 - 19:02

Gratien reprit le chemin d'officialité. Arrivé sur place, il salua son éminence ansi que la Procureur qui l'avaient devancé. Il s'installa auprès du Président et déballa quelques courriers de la Garde épiscopale. En attendant, les demandeurs, il dépouilla son courrier.

_________________

Gratien du Bas Ermitage dict GBE - Aspirant vidame de l'archidiocèse de Trèves - Duché de Lorraine
Devise adoptée au fil du temps "Parcere subjectis et debellare superbos"


Dernière édition par GBE_Gratien le Mer 16 Jan 2013 - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
domi2309

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 53
Diocèse : diocèse suffragant de metz
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Lun 14 Jan 2013 - 20:39

Domi arriva, en retard sa derniere épopée en bretagne, l'avait un peu retenu. et surtout de savoir comment se portait les débats sur le malheureux événements qui touchait sa soeur STELLA
il fut tout à fait ravi de voir son ami gratien, il comptait lire les écrits divers des débats.

_________________
[/url] En le Très haut nous croyons.
Revenir en haut Aller en bas
Stella...

avatar

Nombre de messages : 17
Diocèse : Normandie
Date d'inscription : 08/10/2012

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Mer 16 Jan 2013 - 16:27

La Casaviecchi arriva sur les lieux que lui avait indiqué la Diaconesse... A vrai dire, elle n'avait vraiment pas envie d'assister à cette audience... Savoir qu'à l'issue de celle ci, leur amour serait bel et bien détruit même au yeux du Très Haut, elle ne voulait y croire quand bien même il était odieux avec elle... Elle l'aimait, elle avait tout fait pour se faire pardonner... En vain...

Elle poussa les porte et entra... Déjà quelques personnes dont la Diaconesse et son frère... Ho combien elle avait envie de lui sauter au cou et de pleurer toutes les larmes de son corps, mais elle n'en fit rien... Juste le coeur qui se noua, sa voix qui se fit sanglotante quand elle dit :


Le... Bonjour...

Elle s'avança doucement, se dirigeant vers les quatre personnes... Qu'allait-on lui dire ?
Et où était Sepa ? Lui toujours le premier arrivé... Elle avait à la fois envie de le revoir et à la fois envie de le fuir...
Il était vraiment temps de mettre fin à toute cette souffrance...
Revenir en haut Aller en bas
GBE_Gratien

avatar

Nombre de messages : 64
Diocèse : Toul
Charge : Aspirant Vidame de Trèves
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Mer 16 Jan 2013 - 20:46

Gratien vit arriver son ami, et ancien mentor Domi.

Bonsoir Monseigneur, car pour moi vous portez ce titre de manière honoraire. Il y aura quelques affaires dont il faudra que nous discutions.

Une dame entra dans le tribunal. Il pouvait s'agit de l'épouse. Ou était-ce une avocate ? La dame ne se pésenta pas, mais Gratien put observer un certaine resssemblance entre Domi et la dame.

Ce n'était pas au niveau de la moustache. ... mais peut-être était-ce dans le regard ? Sans doute une simple coïncidence.

_________________

Gratien du Bas Ermitage dict GBE - Aspirant vidame de l'archidiocèse de Trèves - Duché de Lorraine
Devise adoptée au fil du temps "Parcere subjectis et debellare superbos"
Revenir en haut Aller en bas
sepa

avatar

Nombre de messages : 24
Diocèse : Lorraine
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Ven 18 Jan 2013 - 23:29

Sepa se présenta au palais puis se dirigea vers la salle qu'Ellabasi lui avait convié. Presque tout le monde semblait être là, il entra et ôta son chapeau.

Bien le bonjour, je suis Sepa Von Strass. Pardonnez mon retard, j'avais énormément de travail au près de mes gens.

Là n'était pas lieu de parler titre et tout le reste, le Von Strass espérait que cette affaire soit vite classée.
Revenir en haut Aller en bas
uriel
Archevêque de Besançon
avatar

Nombre de messages : 3866
Diocèse : Besançon
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Dim 20 Jan 2013 - 13:08

Chacun arriva et prit place.
Les principaux acteurs étaient présents et on allait pouvoir commencer.

Uriel salua tout un chacun puis prit la parole.

Bien ! Je déclare la séance ouverte.

Madame la Procureur, je vous prie de nous donner en connaissance le but de cette audience.
Revenir en haut Aller en bas
Ellebasi

avatar

Nombre de messages : 744
Diocèse : Nancy
Charge : Diacre
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Dim 20 Jan 2013 - 15:10

Ella étant assise vit arrivait toute les personnes concerner ainsi que son filleul Domi
Apres qu'Uriel déclare la séance ouverte ,Ella se leva prenant un grand bol d'air jamais facile à plaidoyer à une audience
Espère être plus sure de moi après le premier sujet plaidé ..


Bonjour à tous,je vous remercie votre Éminence

Votre honneur, en effet, il s'agit aujourd'hui de statuer sur la demande de dissolution du mariage de Sépa von strass et de son épouse Stella..., demande émanant de l'époux.
Ladite demande datant de plusieurs semaine a été considérée et est aujourd'hui prête à être traitée, eu égard à la réunion de toutes les parties de ce tribunal. voici donc le sujet de cette plainte...

J''ai déjà entendu le témoignage des deux intéressés,la mari veut régler cela a l'amiable et l’épouse souhaite qu'il assume entièrement sa demande d'annulation ...ils ont un enfant ensemble .


Elle tendit les documents à Uriel ,

Citation :
Demande d'ouverture de dossier de dissolution, d'annulation ou d'extinction de mariage



  • Renseignement sur le mariage

    Nom IG des conjoints : Sepa et Stella...

    Date du mariage : 9 février 1460

    Officiant :Monseigneur Fitz ,Évêque de Nevers

    Lieu :Notre dame de Paris



  • Motivation de la demande

    Demandeur: Messire Sepa von strass

    Motifs:
  • Motifs de l'epoux : Perte de sentiment amoureux

Je demande l'annulation de mariage car j'ai une femme qui n'en fait qu'à sa tête et qui n'est pas au près de son mari.
Elle a décidé de voyager et aucune nouvelle de sa part. Assez énervé de ce mutisme, j'ai envoyé un courrier la menaçant d'annulation de mariage si je n'avais pas de ses nouvelles et celle de l'enfant.
De colère aussi, elle m'a dit certaine chose qu'elle avait sur le coeur, mon mandat de passé, on s'est recontacté et j'ai appris que Madame avait voyagé etc... et à ce courrier, aucune nouvelle si l'enfant était bien vivant ou non.
Elle avait décidé d'accoucher dans sa Seigneurie qui se trouvait en Flandres, au lieu de me prévenir de la fin de l'accouchement et que tout s'était bien passé, on s'est redisputé une énième fois.
J'ai pris la décision d'annuler le mariage mais cette fois, ce n'était pu un ultimatum et j'ai appris hier que j'étais père et qu'elle m'avait caché jusqu'à ce jour la naissance de mon enfant, je trouve ça intolérable de sa part de m'avoir caché ceci car elle savait que je tenais énormément sur la venue de notre enfant qui aurait pu adoucir les mœurs mais elle a préféré que ma peine prenne le dessus et laisse place à la colère..
Je ne peux rester avec une femme qui me cache tant de chose et m'avoir fait souffert croyant que l'Enfant était mort à sa naissance.



  • Renseignements divers

    L'un des mariés a-t-il déjà fait l'objet d'une procédure en dissolution/annulation/extinction par le passé ? non -

    Enfants : oui




  • Pièces annexes :

    Certificats de baptême.
  • http://imageshack.us/a/img805/4801/sepaol9.jpg

  • Spoiler:
     


    Certificat de mariage
    http://imageshack.us/a/img29/8682/mariagesepaetstella.jpg
    Témoignages (facultatif)

Clotillde Von Strass (ig: clotillde )
Grenat_alexandria Von Strass de la Belle île (ig: grenat_alexandria )

Revenir en haut Aller en bas
uriel
Archevêque de Besançon
avatar

Nombre de messages : 3866
Diocèse : Besançon
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Dim 20 Jan 2013 - 15:16

Une histoire encore bien triste, à n'en point douter.
Un mariage trop vite consommé, sans se rendre compte des tenants et des aboutissants. Soit.

Merci madame la Procureur.

Il se tourna alors vers Sepa.

Je prends donc note de votre témoignage.
Si j'entends bien, vous voulez annuler votre mariage car "votre épouse n'en fait qu'à sa tête" ?
Avez-vous quelque chose à ajouter à ce témoignage ?
Est-il envisageable que vous pardonniez à votre épouse, si tant est que vous l'aimiez encore ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
sepa

avatar

Nombre de messages : 24
Diocèse : Lorraine
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Lun 21 Jan 2013 - 1:21

Sepa s'avança et se demanda s'il devait répondre simplement à la question ou bien plus détaillé.

Votre Éminence,Votre Honneur, cela est bien plus compliqué. Je vais vous raconter tout depuis le début où tout s'est dégradé peu à peu.

tout commence alors que j’avais dû combattre lors de deux guerres d’affilés, j’avais perdu un œil et n’avait pu vraiment gout à tout cela, je voulais me rétablir totalement avant de repartir. Stella en avait décidé autrement et voulait partir en Ecosse, on s’est un peu chamailler mais finalement, ça s’est rétabli. J’étais dégouté du Royaume de France et j’avais parlé avec ma famille qui vivait en Lorraine. De là, j’ai voulu reprendre le projet d’honoré la mémoire de mes ancêtres Von Strass et de soutenir ma famille vivant en Lorraine. Sur un commun accord, Stella devait rester en Normandie, accoucher et avancer dans le Duché par la suite puis me rejoindre quand elle en aurait assez du Royaume de France.

J’ai pris route en Lorraine et j’ai commencé à aller en taverne, de là, j’ai appris la venue d’une femme avec qui je m’étais chamaillé durant la guerre. J’en ai informé Stella qui est parti en crise de jalousie qui n’avait pas lieu et de là, nos relations a commencé à se dégrader, les seules nouvelles que j’attendais d’elle, était celle de la naissance de notre enfant. Nouveau en Lorraine, je me suis acharné durant deux mois et j’ai été élu Duc de Lorraine à ma plus grande joie où je pourrais élever ma descendance dans le luxe par la suite. Une à deux semaines après mon élection, toujours sans nouvelle de mon épouse et énervé par les attaques politiques, j’ai envoyé un courrier à celle-ci lui demandant des nouvelles sur la naissance de l’enfant et je ne vous cache pas que je n’ai pas été tendre dans mon courrier.

De là, plusieurs échanges de courrier et n’ayant pas de nouvelle si elle avait accouché ou pas, je lui ai dit que si je n’avais une réponse à ce sujet, c’est que mon enfant était donc mort. Toujours aucune réponse à ce sujet, elle m’a laissé dans l’ignorance et tout énervé car je ne pouvais me déplacer à cause de mes fonctions en Lorraine. Mon comportement ne changea pas envers Stella, une haine même grandissait par le faite qu’elle me laissait sans réponse, je l’admets, j’étais de plus en plus odieux et de là, je lui ai envoyé un courrier lui faisant partager ma rage et ma colère. De là, sa réponse n’a pas été pour calmer mes ardeurs, bien au contraire. Par la suite, je lui ai envoyé un courrier lui disant que j’avais contacté Ellebasi pour débuter notre annulation de mariage et là, comme par enchantement, je le vois comme ça, elle a retrouvé de l’amour à mon égard mais toujours sans me parler de l’accouchement.

L’enfant était un tout pour moi, ma raison de vivre et tout ce qui s’en suit, Stella le savait, nous étions encore plus en froid mais je devais faire une réception en ce qui concernait ma fin de mandat en tant que Duc. Toujours cette haine en moi, je le devais pour le peuple. Stella savait ce que j’avais contre elle et là, elle est arrivé en Lorraine comme si de rien été. J’ai explosé devant la foule et elle m’a dit de la suivre dans une taverne et là, une femme si tenait avec MON fils, enfin je l’espère vu tout le temps d’attente. Elle m’a toujours caché cette naissance et je ne pourrais lui pardonner cet affront d’où le faite que j’ai continué l’annulation de mariage car mon amour pour elle n’est plus. Le seul lien qui nous restera entre elle et moi, est celui de notre fils, je ne veux lui faire payer ce qu’elle m’a fait subir.

A cela, j’ai appris que malgré qu’elle ne se plaise pas vraiment en Normandie, au lieu de me rejoindre en Lorraine, elle a préféré aller voyager en Bretagne alors que ce Royaume est en guerre contre l’idéologie Von Strass, la vie de notre enfant était en jeu sachant qu’elle était l’épouse d’un membre d’un Ordre Royal de Chevalerie Française. Dire que j’ai quitté le domicile familial, je trouve bien facile alors que Madame est partie en voyage à l’opposé de son époux. Elle n’avait aucun intérêt de partir sauf si son amour à mon égard n’était plus et qu’elle souhait vivre ailleurs car en me rejoignant, cela aurait changé énormément de chose.

Comme vous le voyez, depuis mon départ, je ne vis que dans le mensonge et elle m’avoue les faits que quand je m’énerve, ce n’est pas le type de mariage que je recherche. Je ne souhaite que mon fils vive avec un père qui vit dans le doute de savoir si sa femme lui dit la vérité ou non.


Sepa prit un instant de pause,regarda Stella puis reporta son œil vers Uriel


Mes sentiments ne sont plus là après cette période d'attente et que celle ci m’aie laissé m'énerver et agrandir ma haine envers elle, au lieu de m'expliquer les choses. Je ferais le nécessaire pour le bien être de mon fils mais je ne peux rester avec une femme dont je n'aime pu.
Revenir en haut Aller en bas
Eudes Von Strass

avatar

Nombre de messages : 44
Diocèse : Toul
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Lun 21 Jan 2013 - 11:15

Jour spécial : Eudes se devait être présent pour son tonton Sepa. Hélas, avec un peu en retard, c'est discrètement qu'il fit son entrée dans la Cour de Justice du Docièse de Toul, lieu où le procès pour dissoudre leur mariage devait avoir lieu. Toul n'était, en effet, pas n'importe quel endroit pour lui car c'était ici qu'il avait passé toute son enfance, auprès de l'une des Évêques de l'Histoire de ce diocèse, feue sa mère.
Souriant un minimum, il espéra de ne pas s'être fait trop remarqué et gardait la bouche cousu tout le long. Toutefois, il ne pu s'empêcher de remarquer la beauté des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
uriel
Archevêque de Besançon
avatar

Nombre de messages : 3866
Diocèse : Besançon
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Lun 21 Jan 2013 - 11:35

Uriel écouta Sepa, prenant mentalement note de certains détails qui seraient alors utiles pour ensuite "juger", car il leur revenait de le faire. Et ce n'était jamais de gaîté de coeur.

Je vous remercie pour cet aperçu complet de la situation.
Je n'ai personnellement pas de question, estimant que j'en sais assez. Je rajouterais juste, et de manière globale, qu'un enfant est conçu à deux et n'appartient dans l'absolu à personne sauf à lui-même. Mais en bas-âge, son éducation et sa survie revient en effet à ses parents.

Madame la Procureur, des questions ?
Madame, Monsieur les Officiaux, des questions ?

Revenir en haut Aller en bas
GBE_Gratien

avatar

Nombre de messages : 64
Diocèse : Toul
Charge : Aspirant Vidame de Trèves
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Lun 21 Jan 2013 - 12:01

A l'invitation du Président de l'OE, Gratien demanda l'autorisation de prendre la parole :

Monsieur le Président, Madame le Procureur, j'aurais une simple question à poser au requérant.

Gratien attendit l'assentiment du Président puis il posa sa question :

Votre Grâce, pourriez-vous repréciser la nature de votre demande. S'agit-il d'une demande d'annulation ou d'une demande de dissolution ?

_________________

Gratien du Bas Ermitage dict GBE - Aspirant vidame de l'archidiocèse de Trèves - Duché de Lorraine
Devise adoptée au fil du temps "Parcere subjectis et debellare superbos"
Revenir en haut Aller en bas
sepa

avatar

Nombre de messages : 24
Diocèse : Lorraine
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Lun 21 Jan 2013 - 13:29

Sepa regarda Gratien.

Ne sachant pas la différence au début,j'avais demandé l'annulation mais maintenant que je connais le tout. Je souhaiterai une simple dissolution, je souhaite que notre enfant reste légitime au sein de ma famille car il a été conçu au départ, avec mon amour envers Stella.
Revenir en haut Aller en bas
Ellebasi

avatar

Nombre de messages : 744
Diocèse : Nancy
Charge : Diacre
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Lun 21 Jan 2013 - 15:03

Ella fut un moment surprise en voyant son cousin entré et ne dis mot et écouta Gratien poser une question

En écoutant son témoignage Ella réfléchissait à se quelle aller dire ..
Ella se tourna vers son Éminence Uriel

Je vous remercie puis je prendre la parole,attend l'autorisation pour le faire

Juste une votre honneur ,comment conçois tu le mariage?attend la réponse à sa question
Revenir en haut Aller en bas
neyco

avatar

Nombre de messages : 2
Diocèse : narbonne
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Lun 21 Jan 2013 - 16:20

Arrivée rapide, mais discrète. Au cas ou si on avait besoin d'elle, elle y serai nom d'un biscuit. Ce mariage était une sacrés mascarade du début à la fin. Elle ne l'avait même pas accordée la main de Stella que l'autre avait profité de sa retraite pour l'épouser. Une honte, aucun respect ni pour elle, ni pour sa famille.
Enfin elle lui avait fichu une dérouillée aux joutes, cela avait du lui toucher dans son ptit égo.

Saluant Uriel, Domi et Stella, la mini alla s'asseoir.
Revenir en haut Aller en bas
sepa

avatar

Nombre de messages : 24
Diocèse : Lorraine
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Mar 22 Jan 2013 - 15:49

Sepa allait répondre quand il vit arriver Neyco, il ne se soucia pas plus de son arrivée. Après tout,il fallait s'en douter qu'elle viendrait depuis qu'elle avait été vexé qu'un simple seigneur n'ait peur que d'une simple baronne à cette époque. Regardant à nouveau le jury pour répondre à la question.

Par chance, mon chef de famille ne m'a pas fait connaitre le mariage par contrat. Il m'a laissé choisir celui par amour. Comment je vois le mariage? un échange de sentiment mutuel, tout se dire aussi bien le bon et les mauvaises choses, surtout rien cacher de ce qu'on fait et par dessus tout, la confiance mutuelle. Sans confiance, celui ci est voué à l'échec sauf si on reste en couple par intérêt.

Je dois vous dire que j'ai été élevé de la sorte que la femme mariée doit presque idolâtrer son époux, avec le devoir de l'aimer, de le servir, de lui obéir, se gardant de le contredire en toutes chose. Elle devait se montrer douce, aimable, bienveillante et devant les colères de celui ci,devait rester calme et modérée. Elle devait veiller à que son époux manque de rien,faisant montre d'une humeur égale.

Je n'ai pas demandé autant à Stella, je voulais qu'elle puisse aussi vivre de son côté vu que j'étais souvent en mission pour protéger mon souverain. Je lui demandais juste qu'elle soit fidèle, qu'elle ait confiance en moi et qu'elle tienne les engagements qu'elle disait. Je sais que vivre avec un homme qui s'engage dans la protection de son souverain, cela n'est pas facile.
Revenir en haut Aller en bas
fred_Castelviray

avatar

Nombre de messages : 1
Diocèse : Lorraine
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Mar 22 Jan 2013 - 15:57

Le Castelviray avait été convié par son ami Sepa. En effet, l'affaire était complexe car oui le Castelviray n'aimait pas tant que cela les annulations de mariage. Mais il se devait d'être présent pour son ami et afin de le soutenir. Surtout que celui-ci n'était pas en faute de quoique ce soit.

Il entra dans la salle que Sepa lui avait indiqué et il prit place non loin de lui.

Il lui adressa un regard et un petit hochement de tête afin de le saluer mais aussi afin de lui faire savoir qu'il était présent et qu'il le soutiendrait dans cette épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
uriel
Archevêque de Besançon
avatar

Nombre de messages : 3866
Diocèse : Besançon
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Mer 23 Jan 2013 - 19:01

Merci à vous de ce témoignage.
D'autre questions viendront peut-être par la suite.

Il invita Sepa à se rasseoir puis tourna la tête vers Stella.
C'était maintenant à elle de s'exprimer.

Dame Stella, le Tribunal souhaiterait maintenant avoir votre témoignage sur cette dissolution de mariage.
Soyez, dans vos explications, claire, nette et concise, précise pour la compréhension du tribunal.

Il la laissa donc prendre la parole, les questions suivraient sans aucun doute, comme à chaque fois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Stella...

avatar

Nombre de messages : 17
Diocèse : Normandie
Date d'inscription : 08/10/2012

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Jeu 24 Jan 2013 - 13:12

Ecouter Uriel et Sepa...
Regarder entrer un homme, sa Soeur Neyney dont la présence était indispensable en cette horrible journée et le Castelviray...
Réfléchir au pourquoi de cette hécatombe matrimoniale, de cette haine envers elle alors que quelques mois plus tôt, ils s'étaient jurés de mourrir l'un pour l'autre devant le Très Haut...
Lui proposer de parler... Impossible... Son coeur était trop lourd et son âme bien trop en peine... Pourtant, il le fallait...
Entrouvrir la bouche pour parler mais aucun son n'en sortit... Une inspiration et un soupire bien triste avant de baisser les yeux au cas où une larme sortirait s'en y être invitée à le faire et elle fit entendre une voix frêle...


Tout a commencé fin février... D'abord une petite dispute sur mon état de santé et sur la révolte qu'allait se péparer en Flandres.
J'étais enceinte il est vrai, mais en aucun cas enceinte signifie écloppée ou inapte au combat surtout lorsque ce sont vos propres terres et votre peuple qui sont en danger... J'ai prêté serment de toujours veiller sur mes terres de Witternesse, ce jour là, je tenais simplement ma promesse puisque mon époux, qui nous suivait, fut blessé avant même d'arriver à destination... (Ce n'est pas de la triche, elle reprend dans l'ordre les choses après la confrontation eut avec Sepa).
Une promesse qui après quelques jours, me donna le respect et l'honneur de tout mon peuple en Flandres... L'une de mes plus belles fierté si je puis dire cela ainsi... Bref, le calme revenu en Flandre, je rentrais en Alençon, attendant patiemment le retour de mon mari... Entre temps, un voyage en Ecosse me fut proposé. Je voyais bien là, une petite croisière pour se détendre, se remettre de tous ses évènements avant la future naissance de notre enfant... Mais non... Son "Non" était catégorique et je me résolu à rester en écoutant son chantage de me quitter si j'accouchais en pleine mer et qu'il arrivait malheur au bébé malgré les médicastres présents sur le navire.

Les semaines s'écoulaient, nous sommes alors restés en Alençon où son envie de pouvoir commença à lui monter à la tête... Il devait se présenter en Alençon mais cela ne s'est jamais fait... Il m'a donc Tout D'abord proposé de partir en Normandie avec Fred, ma Suzeraine Deedlitt et son époux et quelques autres... Mes valises étaient prêtes, il nous restait qu'à prendre route pour le duché normand... Sauf qu'entre temps, on lui proposa bien mieux en Lorraine... Le placer sur le trône ducal en moins de temps qu'il ne l'aurait été en Normandie... Nouvelle dispute lorsque je lui fis comprendre d'essayer la Normandie avant de quitter le territoire françois pour aller en Empire... Jamais je ne lui ai dit ne pas vouloir aller sur ses terres natales, mais c'est lui même qui me proposait la Normandie et quelques jours après il voulait partir pour la Lorraine...
Après une longue discussion, nous avions décidé d'évoluer chacun de notre côté et de nous voir dès que les occasions se présenteraient après la naissance du bébé...

Les semaines passaient et comme promis, on le mit sur le trône de Lorraine alors que de mon côté c'était le calme plat, je m'ennuyais attendant l'arrivée de ce bébé... Voyant que je n'évoluais pas en Normandie, son comportement commença à changer... Presque aucune nouvelle de sa part à croire que le seul but qu'il avait pour moi c'était que je finisse Duchesse de Normandie... Comment voulez vous prendre le pouvoir dans un Duché qui n'a jamais été vôtre ? Se faire un nom n'est pas simple et je ne connaissais aucun Normand...
Les seules nouvelles dont j'ai souvenir ce fut celles où, au lieu de demander de mes nouvelles, il m'annonça sa réconciliation avec une femme, qui le trahit, qui humilia presque sa famille en Touraine... Normal que je me pose des questions... Et puis la jalousie n'en reste pas moins une preuve d'amour chose que lui n'a jamais réellement montré durant les années passées à ses côtés...
De là, s'en suivit nos mésententes... D'un côté lui ne pensait qu'au pouvoir et à la naissance de l'enfant, de mon côté, je rageais d'être si loin et de l'avoir laissé partir seul car plus le temps filait, plus je savais d'autres femmes lui tourner autour comme des abeilles autour de leur miel...
Lui qui ne sortait jamais en taverne en Alençon, lui qui disait ne pas les aimer, en Lorraine, il semblait y passer beaucoup de temps...

Je vous avouerais que cette période sans aucune nouvelle fut des plus difficiles à surmonter... J'étais seule, lui était entouré de sa famille... Il parle d'énervement politique après son élection ? Ai je à patir de cela par delà ses missives ? S'il n'était pas prêt à être Duc, il fallait qu'il patiente... On ne porte pas le poids d'un duché et de son peuple à peine arrivé, c'est impossible...
Donc cette fameuse missive arriva... Et qu'elle ne fut pas ma tristesse en la lisant... En aucun cas il demandait de mes nouvelles, il voulait juste savoir si le bébé était né...
Il est certain que sous la menace, je n'avais guère envie de lui donner de nouvelles, aussi bien sur moi que sur l'enfançon qui grandissait encore en moi... Car j'étais encore enceinte même s'il pensait le contraire vu ses missives...
Je ne sais si vous connaissez mon mari, mais lui et la patience ne font guère bon ménage et les échanges qui s'en suivirent ne furent que plus odieux et emplis de haine à mon égard jusqu'à ce que je lui dise qu'il était libre de venir assister à la naissance de son enfant...

Vous savez, je n'ai jamais eut de réponse à ma dernière missive, comme tous mots doux que je lui envoyais lorsque nous vécument d'heureux moments... J'écrivais et n'avais aucun retour... Alors oui, j'ai attendu qu'il fasse le premier pas, une fois son installation en Loraine...
Si seulement j'avais su que cela finirait ainsi...

Donc, plus aucune de ses nouvelles, et l'enfant arriva... Ne sachant pas quoi faire, car oui j'étais perdue, j'ai recontacté ma soeur Neyco... J'avais peur qu'elle ne me pardonne pas le fait d'avoir épousé Sepa sans sa bénédiction, mais le lien qu'unit une fraterie est bien plus fort que tout le reste...


Un regard qui se dirige vers son Biscuit sur pattes, et elle continua son monologue...

Je lui ai conté mes malheurs, mes peines mais la Normandie est bien loin du Languedoc... Elle m'a donc conseillé d'aller voir notre Cousine... Une Cousine qui habite la Bretagne... Faut dire que sans Camille, je ne sais ce que j'aurais fait... Elle m'a soutenu, conseillé au mieux, redonné espoir de sauver mon mariage en me disant d'aller en Lorraine afin que père et fils se rencontrent... J'avais peur, mais l'amour que j'avais pour Sepa me fit monter dans le coche jusqu'à me rendre là bas...
Je savais que je n'y serais pas la bienvenue, mais de là, à avoir été humiliée comme il l'a fait... Aucun respect pour son épouse... Aucun... Et après il parle de son fils comme s'il était sa raison de vivre ?
Je n'en reste pas moins la mère de cet enfant... En me traitant comme une moins que rien devant tout un peuple, je doute que l'enfant est bonne réputation en grandissant...

Maintenant la question que je me pose c'est : Parce que la Bretagne, l'Artois et j'en passe sont contre les idéologies de mon mari, est ce que je devais me priver de voir ma famille, mes amis pour un homme qui ne m'aimait plus ?
J'étais auprès des miens, j'étais en sécurité et cela même si je venais de Normandie, d'Alençon...

J'ai tout fait pour le reconquérir, j'étais prête à me soumettre comme une suivante s'il le fallait pour que notre famille demeure unie, mais rien... Il n'a rien voulut savoir, il n'a fait aucun effort et au moindre petit obstacle, il a préféré demander l'"annulation" de notre mariage... Je suis navrée, mais quand on épouse quelqu'un c'est parce qu'on l'aime corps et âme, et malgré les différents, l'amour ne s'envole pas d'un simple coup de baguette magique après deux mois de mariage... A moins, qu'une autre femme ou un autre homme fasse son apparition et réussisse à faire oublier tout un bonheur vécu pendant des années...
Le doute est là, même s'il m'affirme ne jamais m'avoir trompé...

J'ai toujours été franche avec lui, je lui ai toujours dit les choses sinon comment aurait-il su pour mon voyage en Bretagne, puis celui dont j'avais envie pour l'Ecosse et que j'ai refusé par amour ? Pour vous dire, ce voyage en Ecosse m'aurait permis de revoir un être cher à mon coeur, un être que je n'ai revu depuis de très très longues années... Ma mère... Mais je n'n ai jamais abordé le sujet, vu sa réaction...
La seule chose cachée, ce fut la naissance... Mais quand on ne répond plus à mes missives, j'en déduis que l'on s'en fiche d'en connaitre la finalité... Mais contrairement à lui, je suis allée le voir pour recoller les morceaux avec notre enfant, mais à quoi bon...
J'ai été rabaissée, insultée et humiliée devant toute une foule... Je ne saurais revivre ça, même si je l'admets, j'ai eut mes tords... Et le plus gros ce fut de ne pas le suivre en Lorraine lors de son départ !

J'admets aussi que je ne l'ai pas soutenu lors de son mandat ducal, mais me donnait-il des nouvelles pour cela ? Aucune...
Mais qu'il ne dise pas que je ne l'ai jamais soutenu... Combien de temps je me suis retrouvée seule à attendre ses retours d'avec les Licornes ?
Peu importait le temps passé en dehors de la maison, un mois, deux mois, peut être même trois voir plus, je l'aimais tout simplement et je patientais, lui envoyant des missives sans presque jamais de retour...
Alors quand il dit ne pas avoir eut de nouvelles de ma part pendant six mois, je trouve cela un peu ingrat venant de lui...

Enfin, ce n'est pas grave, cela fait des mois que j'encaisse sa haine à mon égard, je ne saurais arranger la chose aujourd'hui et j'en suis bien désolée de ne pas y être parvenue...
Il eut sous entendu la derniere fois que nous nous sommes vus que sans lettre de menace d'annulation de mariage, je vaquerais a mes occupations sans me soucier de lui... Comment ose-t-il dire cela ? Je lui ai toujours dit que je le rejoindrais, je n'ai qu'une parole... Je comptais le rejoindre contrairement à lui qui ne pensait qu'à une chose, le pouvoir...
J'ai été mairesse deux fois et non duchesse, mais est ce un déshonneur ? Je vous avouerais que j'ai prit plaisir à occuper ce poste et que malgré les difficultés à remonter la ville, je ne lui ai jamais mal parlé parce que je fus énervée ou autre... Et moi aussi j'ai été seule durant mes deux mandats puisque mon époux vadrouillait avec l'Ordre Royale... Lui ai-je une seule fois repproché de ne pas m'avoir soutenu alors que les caisses étaient vides et qu'il fallait que j'approvisionne le marché faute de quoi les gens auraient mourru de faim ? Jamais !

Enfin j'en viens au fait, même si devant vous il n'a point mentionner ce cas, qu'il veuille me retirer la garde de notre fils si nouvel homme venait à partager ma vie, à m'aider au quotidien et m'entretenir comme bon mari doit entretenir sa femme...
Je peux jurer devant Aristote et le Très Haut, que j'aime encore mon mari, que l'enfant est bel et bien SON fils car à l'écouter il semble en douter, et que je n'ai nullement l'intention de me retrouver un homme de sitôt... Mais quand bien même un nouvel amour devrait naitre, après cette dissolution, je ne vois pas pourquoi on m'oterait ma chair et mon sang, si l'homme nous aime tous deux, tous trois ?
Dans ce cas, je pourrais dire la même chose, que s'il refait sa vie, je préfèrerais que l'enfant soit placé en famille que de vivre avec un homme qui n'a point su sauver son mariage et qui eut fuit à la première embuche, à la première grosse dispute pour aller se conforter dans les bras d'une autre ensuite...
Mon mari à notre dernière discussion parla de "luxure" et d'or, en référence à son nouveau statut, j'approuve le fait que sa noblesse aura une incidence sur le confort à venir de notre enfant, mais le bonheur se résume-t-il juste à un titre de noblesse, des écus et de plaisir charnel ? La luxure n'est-elle pas l'un des sept péchés capitaux qui désigne un penchant immodéré pour la pratique des plaisirs sexuels, un renvoie aussi à une sexualité désordonnée ou incontrôlée ?
Il est hors de question que mon enfant soit élevé ainsi...
J'aurais préféré continuer nos vies en Nos Terres Seigneuriales où l'Amour aurait été le précieux des trésors pour notre fils, que de vivre au coeur d'un Vicomté où seul les mots "luxe, richesses" n'en ressortent...
La famille, les amis, l'amour, voilà les conditions premières pour élever un enfant ou plusieurs... Les richesses ne font que contribuer au reste... On n'achète pas l'amour et l'amitié... On en donne pour en recevoir en retour...


Levant ses yeux quelque peu brillant et humide, elle ajouta en regardant celui qui lui donna la parole.

Il a été le premier homme à me faire dire oui pour le mariage... Je ne comprends vraiment pas pourquoi nous en sommes là aujourd'hui... On s'aimait malgré les petites querelles, enfin c'est ce que je croyais...
Il savait en m'épousant que j'étais femme de caractère, je ne lui ai jamais caché, jamais...
Aujourd'hui, il dit qu'il aurait souhaité avoir une femme presque soumise... Pourquoi m'avoir épousé alors puisqu'il savait que je n'étais pas ainsi ?
C'est comme me dire qu'il pensait à ses envies avant les miennes, à ce titre qui lui apporterait toutes les richesses, qu'il était un homme solitaire et que les femmes et le mariage n'était que secondaire...

Pourquoi me dire ceci une fois unis par le mariage ? Pourquoi ne pas m'avoir dévoiler ca plus tôt...


Elle sentait ses larmes couler... Neyco avait eut raison ! Tout cela n'avait été qu'une mascarade de la part de Sepa... L'épouser pour avoir un héritier légitime, voilà pourquoi il l'avait demandé en mariage... Le reste était tout calculé depuis le début...
Elle ne comprenait plus rien... Elle était perdue... Elle n'avait jamais aimé un homme comme lui, même s'il est vrai que son caractère n'était pas des plus soumis... On l'avait pas surnommer la Pestouille d'Artois ou d'Alençon pour rien... Elle était aimante et douce mais avec un caractère des plus trempés qui soit...


Je ne souhaitais qu'une chose... Une famille... Unie... Même par delà les mois de distances...

Elle se tut... Elle n'avait plus rien à dire... Claire elle l'avait été, nette aussi... Concise... Comment être concise quand c'est votre coeur meurtrie qui parle... C'était juste impossible...
Ses yeux allait de Ney vers Domi, jusqu'à finir par se poser sur lui...
Perdre un oeil ne l'avait pas rendu borgne, mais complètement aveugle... Il ne savait pas à quel point elle l'avait aimé... Mais s'il en était ainsi aujourd'hui, c'était aussi la volonté du Très Haut... Elle avait eut beau prier pour que les choses s'arrangent... Rien... Il avait laissé faire...


[Désolée pour le retard et le c/c je n'avais pas trop de temps de tout réécrire d'une autre façon... J'ai prit la peine de rectifier certains points suite à l'entrevue dans l'autre salle pour une meilleure coordination du RP mais je ne peux faire plus aujourd'hui...]
Revenir en haut Aller en bas
Floche

avatar

Nombre de messages : 28
Diocèse : Toul
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Jeu 24 Jan 2013 - 15:54


Floche avait attendu la fin du témoignage de l'épouse avant d'aller discrètement s'assoir à l'arrière du tribunal. L'ancien Duc de Lorraine, Sepa von Strass, lui avait envoyé un petit mot lui demandant de venir témoigner au tribunal ecclésiastique à l'occasion d'une demande d'annulation de mariage. Elle avait fait sa connaissance en tant que poursuivante d'arme lors des allégeances des nobles à leur duc qu'elle avait organisé. Elle fit un petit signe de tête à Uriel et Ellebasi et salua aussi Eudes von Strass qu'elle connaissait bien aussi et sourit avec chaleur à son cher et vieil ami Domi.

Comme elle était à l'arrière elle pouvait se permettre de regarder les personnes présentes avec attention sans qu'ils le remarquent et allait d'étonnements en étonnement. Ellebasi était impressionnante dans sa charge de Procureur. Son amie montrait une assurance en elle que Floche ne lui connaissait pas et se dit que toutes les épreuves qu'elle avait subi lui avait taillé une vraie carrure. Cela lui rempli le cœur de joie pour elle. L'épouse de Sepa la surpris aussi, elle l'avait aperçue sous un autre jour lors de la cérémonie de fin de mandat, cette femme à l'air si pur et si calme contrastait vraiment avec celle qui avait déboulé pendant la cérémonie qu'elle avait changé en foire d'empoigne. Floche l'avait accueillie un cour moment en avril à Hattonchâtel où Domi l'avait invité à l'occasion de l'octroi de la seigneurie de Saint Benoît. Floche avait été très étonnée d'apprendre, bien plus tard, qu'elle était l'épouse du duc Sepa von Strass le solitaire, pour ne pas dire l'ours qui promenait son air sombre sous la couronne ducale de Lorraine.

Revenir en haut Aller en bas
uriel
Archevêque de Besançon
avatar

Nombre de messages : 3866
Diocèse : Besançon
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Dim 27 Jan 2013 - 16:49

Uriel commença à écouter le témoignage puis leva la main.

Dame Stella, sans vouloir paraître désobligeant, le tribunal n'a pas besoin d'autant de détails.
A vrai dire, cela n'aide pas du tout à la compréhension.

Je vous laisse donc reformuler votre témoignage de manière concise avec les faits marquants qui peuvent intéresser pour la dissolution, si nous avons des questions suite à celui-ci, nous les poserons.


Il salua alors Floche qui entrait à l'audience. Celle-ci était publique et dès lors rien n'empêchait que quiconque y assista.
Revenir en haut Aller en bas
Stella...

avatar

Nombre de messages : 17
Diocèse : Normandie
Date d'inscription : 08/10/2012

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Lun 28 Jan 2013 - 17:18

En écoutant les paroles d'Uriel, Stella se sentit bien gênée et désolée... Car il est vrai que son sang italien avait tendance à s'étaler dans des explications sur tout. Une histoire courte devenant un roman et le cardinal n'étant de cette même origine ne pouvait comprendre... Compatissante au final et se rendant compte qu'elle parla de trop, elle réfléchit quelques instants pour faire plus concit et ne dire que l'essentiel. Comment se faisait-il que leur mariage avait fini ainsi...

Excusez moi Votre Eminence, je me suis laissée un peu submerger par mes émotions et ce que j'ai sur le coeur... Donc je vais tâcher d'être plus brève...

Nous vivions un bonheur parfait jusqu'au jour où une petite rebellion a eut lieu en Flandre. J'y étais appelée pour défendre et mon mari était contre. Comprenant la situation il accepta tout de même et je partis guerroyer pour le bien de nos terres flamandes et en revint, contrairement à lui, sans aucune égratinure. Et tout commença le moment de sa convalescence... On me proposa une croisière en Ecosse, et il fut entièrement contre. Quelques jours de chamailleries et je finis par renoncer à ce voyage par amour... Le temps passa donc, j'attendis son retour en Alençon et une fois à mes côtés, son envie de conquérir le pouvoir s'immisca dans notre couple... Voyant qu'aucun avenir s'offrait à lui en Alençon, il me proposa la Normandie, et malgré mes attaches alençonnaises, je dis oui sans hésiter... Mais à peine le temps de finir nos malles, qu'il m'annonça son départ pour la Lorraine...
J'avoue que là je restais réticente... Et puis j'avais annoncé à ma suzeraine et son cousin notre arrivée prochaine... Ils nous attendaient.
C'est après une longue discussion qu'on se mit d'accord Tous les Deux sur notre séparation temporaire.

Il finit Duc comme promis en Lorraine, quant à moi je peinais à trouver ma place dans ce duché inconnu qu'était la Normandie... J'attendais des nouvelles concernant sa nouvelle vie Lorraine mais rien... Jusqu'au jour où je reçu sa demande d'annulation de mariage...
Il pensait que j'avais accouché et que je lui avais caché la naissance mais non, l'enfant été encore au chaud et je l'invitais malgré quelques échanges haineux à assister à cet accouchement. Je n'eut aucune réponse de sa part et quelques semaines après l'enfant naquit.

Perdue, ne sachant si mon époux m'aimait encore, je renoua le contacte avec ma petite soeur Neyco qui me fit la tête parce que j'avais épouser Sepa sans son accord, et lui demanda conseil via quelques missives et c'est là qu'elle me conseilla d'aller en Bretagne voir notre cousine Camille qui elle était bien plus proche géographiquement. Et c'est ce que je fis... Le soutien familial m'étant donné et ayant ressentit le manque de mon Epoux après tout ce temps loin de lui, je decidai de le rejoindre en Lorraine, pour le retrouver, réunir enfin notre famille.
Vous n'imaginez pas l'accueil que j'ai reçu en pleine place publique... Il m'a humilié, m'a rejetté alors que je faisais tout pour regagner la demeure conjugale que j'avais quitté avec son accord. Un moment que je ne voudrais revivre pour rien au monde et cela non pas pour mon honneur à moi, mais celui de notre fils, qu'il a rabaissé en me traitant comme une moins que rien devant toute une populasse...

J'ai beau avoir tout fait pour recoller les morceaux, il n'a jamais rien voulu savoir et a attendu juste la première occasion pour dissoudre ce mariage, à croire qu'il ne souhaitait qu'une chose, la légitimité de son enfant.
J'ai su par la suite et de par ses propres mots, qu'il ne pensait qu'a lui, a ses objectifs avant les Nôtres et que le mariage passait en second après sa carrière...
Je l'ai épousé devant le Très Haut et témoins votre Eminence, j'ai juré de l'aimer pour le meilleur et le Pire... Je ne comprends pas comment il peut ne plus avoir de sentiments à mon égard. Je ne lui ai jamais rien caché, il savait tout de moi depuis le début... Même le fait que je sois une femme de caractère. Alors pourquoi m'avoir épousé s'il désirait une soumise ?
Cette question je me la pose jour et nuit, pourquoi m'avoir épousé pour se séparer si vite ?

Moi qui sacrifia le lien du sang par amour pour Sepa... Existe-t-il meilleure preuve d'amour que celle ci ?


L'Etoile en avait fini, elle était perdue, elle venait de dire l'essentiel en faisant le plus concit possible... Bref, elle n'en rajouterait plus sauf sur demande...
Un regard désolé sur Neyco, ho combien elle voulait lui demander pardon... Si elle avait su que l'amour évoluerait que dans un sens, jamais elle ne se serait mariée, non jamais...
Revenir en haut Aller en bas
domi2309

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 53
Diocèse : diocèse suffragant de metz
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   Mer 30 Jan 2013 - 16:41

Domi écoutait les palabres sachant fort bien qu'il ne pouvait que donner un avis et non délibérer, le vidâme de Trêves songeait sur le dur périple de stella, assis non loin de sa suzeraine Floche à qui il esquissa un sourire courtois.
Tout à coup, il sortit de ses rêves lorsque sa soeur Neyco entra, il était ravi de la revoir, il y avait si longtemps.
Cela expliquait son absence, il ne pouvait être objectif comme il l'aurait voulu, même si son devoir lui conseillait la partialité, évidemment quand un membre de sa famille proche se retrouvait dans le soucis, cela aurait pu porter préjudice.
C'est donc empli de compassion, qu'il écoutait le dur calvaire que sa soeur Stella avait du endurer.

_________________
[/url] En le Très haut nous croyons.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass   

Revenir en haut Aller en bas
 
[OE de Toul] : Dissolution de mariage : Stella et Sepa Von strass
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dissolution du mariage d'Idril et Noa
» Dissolution du mariage de Kalvin et d'Ilays
» [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias
» Procédure d’annulation et de dissolution
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province ecclésiastique de Trèves :: Palais archiépiscopal de Trèves :: Aile ouest - Officialité épiscopale :: Demandes de procés ecclésiastiques pour le Diocèse de Toul-
Sauter vers: