Province ecclésiastique de Trèves

Siège de l'archidiocèse de Trèves et des diocèses de Toul et de Metz
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [OE de Metz] : Procès ecclésiastique : dissolution de mariage entre Elfriede et Circa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Circa

avatar

Nombre de messages : 10
Diocèse : Verdun
Date d'inscription : 19/09/2008

MessageSujet: Re: [OE de Metz] : Procès ecclésiastique : dissolution de mariage entre Elfriede et Circa   Jeu 30 Déc 2010 - 1:03

Le jeune président se demandait à qui venait la parole, il regarda donc sans trop bouger la tête les personnes présentes en y cherchant un signe.
Revenir en haut Aller en bas
Amaël

avatar

Nombre de messages : 765
Diocèse : Metz
Charge : Evêque de Metz
Date d'inscription : 23/10/2010

MessageSujet: Re: [OE de Metz] : Procès ecclésiastique : dissolution de mariage entre Elfriede et Circa   Jeu 30 Déc 2010 - 12:10

Suite à l'intervention d'Uriel, qui souhaitait en savoir plus sur les griefs de Circa à l'encontre de son épouse, et voyant le Président de la Cour d'Appel impériale dans l'expectative, ne sachant si c'était à lui ou a une autre personne de parler, Amaël lui fit signe, alors qu'il croisait son regard, que c'était bien à lui de prendre la parole afin d'éclairer le Tribunal, comme le souhaitait le Procureur ecclésiastique.
Revenir en haut Aller en bas
Circa

avatar

Nombre de messages : 10
Diocèse : Verdun
Date d'inscription : 19/09/2008

MessageSujet: Re: [OE de Metz] : Procès ecclésiastique : dissolution de mariage entre Elfriede et Circa   Ven 31 Déc 2010 - 1:36

Le président sourit à l’évêque de Metz comme pour le remercier et le faire rire un peu mais l'heure n'était pas à la rigolade. Il se leva donc une nouvelle fois en se disant une nouvelle fois qu'il n'aimait pas être aux explications.

Vous savez je suis habitué aux cours et si je n'ai pas donné plus d'explications concernant ce que je reprocherai à Elfriede, c'est que ça me parait vraiment peu primordial. Je ne me serais pas permis de voiler quoi que ce soit de tout ça, si cela avait été important. Enfin rien ne m'empêche d'expliquer un peu que vous compreniez ce que je veux dire.

Le souci principal de la réussite de ce mariage est à mon sens mon manque de présence auprès de ma femme sans occupations. Elfriede je le sais rêve d'une vie de famille se fichant assez de qui peut être duc, empereur, machin ou truc. De part ce fait il est forcément dur pour ce genre de personne de trouver un métier qui les occupent assez pour ne pas être en besoin de trouver son mari à tout prix. Après je suis sûr qu'elle s'occupe avec ses amis etc mais ce n'est pas pareil nous le savons tous. C'est souvent ce problème que rencontre les héritiers, il n'y a pas besoin de cette rage de se donner la vie que l'on veut étant né sous noblesse ou adopté et de facto rassurer de son avenir.

Voilà la principale chose qui nous sépare car on aurait bien plus de choses à se raconter et surtout à trouver un intérêt concret de quoi faire ensemble.

Je pense que ça peut vous suffire pour vous faire une idée des fondations problématiques et bancale de ce mariage, car au fond les deux êtres s'apprécies mais c'est bien trop compliqué.

Il se rassit sans un mot.
Revenir en haut Aller en bas
uriel
Archevêque de Besançon
avatar

Nombre de messages : 3866
Diocèse : Besançon
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: [OE de Metz] : Procès ecclésiastique : dissolution de mariage entre Elfriede et Circa   Ven 31 Déc 2010 - 14:23

Uriel écouta le Duc de Noviant avec intérêt.

Merci, Circa.

Rassurez-vous, je ne vous ai pas accusé de cacher quoi que ce soit. La fait est que les procès ecclésiastiques en dissolution sont d'un autre ordre que les accusations que l'on pouirrait qualifier de "communes".
Il convient ici de déterminer si il n'y a vraiment plus rien à faire pour que vous trouviez ensemble l'amitié aristotélicienne et le bonheur que sont sensé trouver les couples unis ou si il reste un infîme espoir - et si c'était le cas, tout le monde comprendrait qu'on ne puisse en aucun cas statuer si il reste une étincelle capable de raviver le feu d'une passion.

Eu égard à votre commentaire, qu'éprouvez-vous pour votre épouse : "indifférence", "relation correcte mais sans plus", "amitié", "amour par habitude", "amour réel et sincère" ou ... peut-être autre chose ?

Il n'y avait encore rien de bien établi sur la finalité des sentiments.
En tout cas, il y avait certes eu éloigement, mais en aucune cas et heureusement, pas de tromperie, d'adultère ou choses du même acabit.

Cette réponse permettrait de rendre une conclusion.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Circa

avatar

Nombre de messages : 10
Diocèse : Verdun
Date d'inscription : 19/09/2008

MessageSujet: Re: [OE de Metz] : Procès ecclésiastique : dissolution de mariage entre Elfriede et Circa   Ven 31 Déc 2010 - 14:45

Aujourd'hui je pense que nous nous trouvons tout deux entre l'indifférence amoureuse et l'amitié de part nos deux familles qui sont restés toujours très proches.
Revenir en haut Aller en bas
uriel
Archevêque de Besançon
avatar

Nombre de messages : 3866
Diocèse : Besançon
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: [OE de Metz] : Procès ecclésiastique : dissolution de mariage entre Elfriede et Circa   Mar 4 Jan 2011 - 19:16

Uriel hocha la tête, avisant tout le monde qu'il en avait terminé ; il se tourna vers l'Evêque puis vers les époux :

Et bien, avant les réquisitions, Monseigneur, si vous le permettez, je vais rappeler à l'assemblée mais davantage aux mariés, les choses suivantes :

  • Attendu que le droit canon procède que : Etant donné que le mariage est fondé sur la création d'une communauté de vie et d'une union profonde des époux, il ne peut être considéré comme une simple formalité qui serait révocable à souhait. L'union spirituelle des époux n'est jamais une chose acquise et définitive, il convient de lutter pour la construire et la maintenir. Ainsi un simple désaccord des époux ne saurait en aucun cas justifier une séparation. La voie qui mène au paradis est étroite, et demande bien des sacrifices.
    Toutefois un mariage peut-être annulé dans certaines circonstances, quand l'amitié des époux est rendue impossible par des actes graves et définitifs. Si les deux buts du mariage ont été atteints pendant une certaine période l'annulation de ce mariage ne donne toutefois pas licence de se remarier, sauf jugement contraire pour raisons exceptionnelles.

  • Attendu que les témoins déclarent la disparition de leurs sentiments amoureux et l'impossibilité de vivre ensemble.

  • Attendu que la Bulle Pontificale "Ad mundi salutem per sanctificationem" stipule que :

    Citation :
    Dissolution du sacrement du mariage.

    Article 5 : La dissolution du sacrement du mariage est une extinction de ce dernier suite à la décision des époux de se séparer et de mettre fin à leur vie de couple.

    Article 6 : Les motifs invoqués pour une dissolution du sacrement du mariage sont :

    En ce cas précis :
      - Article 6.1 : La disparition des sentiments amoureux entre les époux

    Article 7 : La dissolution du sacrement du mariage implique la levée des obligations matrimoniales entre les époux.

    Article 8 : En cas de dissolution, et lorsqu’il y a eu descendance, les obligations parentales demeures.

    Article 9 : Lors d’une dissolution du sacrement du mariage, le mariage est reconnu valide et légitime, mais ne produit plus d’effets dans le futur. Les effets survenus dans le passé son légitimes et gardent leur pleine légitimité à perpétuité.


Je rend donc cet avis au tribunal :

Je demande : La Dissolution du mariage contracté entre SG Elfriede et SG Circa, avec un remariage possible pour les deux parties.

Je demande également, pour chacun des époux :
- Le port de croix simple, Bannière : J'ai offensé le Très Haut et je l'expie (pendant une semaine)
- En cas de souhait de remariage, un délai d'attente de deux mois, pendant lesquels ils réfléchiront sur les tenants et les aboutissants du mariage.

Dès lors qu'il n'y a nul enfant issu de cette union, je n'ai rien à dire de plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mun Von Frayner

avatar

Nombre de messages : 311
Diocèse : En tombeau à Vittel
Charge : Vice Dominus Vétéranus
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: [OE de Metz] : Procès ecclésiastique : dissolution de mariage entre Elfriede et Circa   Mer 5 Jan 2011 - 19:15

Toujours attentif à ce qui se disait . Surpris par certains mots des deux parties.
Y avait il eu seulement jamais eu amour entre eux deux.
Écoutant son filleul bien indulgent . Léger sourire .
Attendant la sentence.
Revenir en haut Aller en bas
Amaël

avatar

Nombre de messages : 765
Diocèse : Metz
Charge : Evêque de Metz
Date d'inscription : 23/10/2010

MessageSujet: Re: [OE de Metz] : Procès ecclésiastique : dissolution de mariage entre Elfriede et Circa   Mer 5 Jan 2011 - 19:45

L'Evêque avait tout écouté et les avait tous écoutés avec attention. Une fois qu'Uriel eut terminé son réquisitoire, le silence s'installa dans la salle de tribunal et persista un moment, le temps qu'Amaël réfléchisse un instant à la situation, les tenants et les aboutissants, et au verdict qu'il allait rendre.
Puis finalement, le jeune évêque frappa de sa crosse le sol de la salle d'audience et déclama sa sentence.


Etant entendu que le mariage est le lien sacré qui uni devant Dieu ses fils et ses filles, que le Droit Canon, comme l'a rappelé le Frère Uriel, stipule que même par la dissolution de celui-ci, il reste valide, nous prononçons, sous le regard du Très-Haut, la dissolution du mariage de Sa Seigneurie Circa Goulard de Rubempré et de Sa Grâce Elfriede de Sparte, sans possibilité de remariage sans accord de Monseigneur l'Evêque de Metz, ou de toute autre prélat aristotélicien dont dépendra l'un ou l'autre, et sans autre peine accablante.
Cette sentence prends effet immédiat.


C'était un dénouement malheureux, ce qui n'enchantait guère l'Evêque, mais il aurait trouvé plus cruel encore de laisser les deux fidèles devoir poursuivre les devoirs des époux l'un envers l'autre sans l'ombre d'un sentiment amoureux entre eux.


[HRP/ Une bannière, c'est hrp, et ce principe de faire porter des bannière de "pénitence" je trouve ça bidon, donc je ne prends pas ça en compte Wink .]
Revenir en haut Aller en bas
elfriede

avatar

Nombre de messages : 17
Diocèse : Metz
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: [OE de Metz] : Procès ecclésiastique : dissolution de mariage entre Elfriede et Circa   Ven 7 Jan 2011 - 6:01

La jeune femme écouta attentivement le verdict. Elle ne s'attendait pas a devoir obtenir une autorisation lorsqu'elle souhaiterait se remarier... mais elle comprenait. En même temps, elle n'allait pas se remarier demain ...

Elle hocha la tête, signe qu'elle avait bien entendu et compris la sentence. Puis elle regarda Circa, pour la dernière fois peut être. Une page s'était tournée, et c'était toujours bien triste.

Elle resta assisse, ne sachant si elle pouvait partir ou non, mais ne voulant pas faire d'impaire ...
Revenir en haut Aller en bas
uriel
Archevêque de Besançon
avatar

Nombre de messages : 3866
Diocèse : Besançon
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: [OE de Metz] : Procès ecclésiastique : dissolution de mariage entre Elfriede et Circa   Lun 28 Fév 2011 - 14:06

Citation :
A l'attention d’Uriel

Nous, Cardinaux du Consistoire Pontifical Francophone, en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés, annonçons l'acceptation du verdict proposé quant à la demande de dissolution de mariage de Elfriede / Circa_


Attendu que le droit canon dispose que

- Article 6.1 : La disparition des sentiments amoureux entre les époux,

Attendu qu’en conséquence il convient de prononcer la dissolution du mariage entre les deux parties.

Cette dissolution est assortie des pénitences suivantes :

Pour les deux époux :

- Confession auprès du curé de leur paroisse.

- Ils pourront se remarier après un délai de 6 mois, après autorisation du prêtre qui devra vérifier l'assiduité aux offices dominicaux Res Parendo et avec l'accord de leur évêque.

- Un don de 5 pain à 2 écus avec l'accord de leur mairie et cela aux démunis de leur paroisse avec preuve à l'appui et par l'intermédiaire de clercs de leur ville.

- Un port de bannière pendant 3 mois

Qu'Aristote les aide à obtenir l'absolution!


Fait à Rome le 28 février de l’an 1459, de la Sainte Eglise Aristotélicienne.
Pour le Consistoire Pontifical francophone,
Au nom de S.E Verty de Montfort-Toxandrie, Cardinal Electeur

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [OE de Metz] : Procès ecclésiastique : dissolution de mariage entre Elfriede et Circa   

Revenir en haut Aller en bas
 
[OE de Metz] : Procès ecclésiastique : dissolution de mariage entre Elfriede et Circa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Héraldique ecclésiastique de l'Eglise Pascalienne
» Dissolution du mariage d'Idril et Noa
» Du Droit Canon et de l'Officialité Épiscopale
» Arrivée de Farges
» Fiefs et Seigneurs 1.2 - Réservations, blabla et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province ecclésiastique de Trèves :: Palais archiépiscopal de Trèves :: Aile ouest - Officialité épiscopale :: Demandes de procés ecclésiastiques pour le Diocèse de Metz-
Sauter vers: