Province ecclésiastique de Trèves

Siège de l'archidiocèse de Trèves et des diocèses de Toul et de Metz
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Messe] La force et la Guerre

Aller en bas 
AuteurMessage
Mgr Artmaniak

avatar

Nombre de messages : 791
Age : 10
Diocèse : Toul
Charge : EX Evêque de Toul
Loisirs : Travailler
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: [Messe] La force et la Guerre   Lun 21 Déc 2009 - 1:37

Sur le parvis de l’église

J'ai l'immense honneur de célébrer la messe d'un lundi dans cette église du renouveau.

Il envoya Don Camillo sonner la Cloche


<<DING>> <<DONG>> <<DING>> <<DONG>> <<DING>> <<DONG>>


Les cloches résonnent dans tout le village pour annoncer le début de la messe. Les fidèles se pressent pour ne pas manquer cette cérémonie qui annonce une nouvelle ère dans ce village.

Entrez mes enfants dans la maison du Très Haut,



Nous ne devons jamais oublier que nous sommes tous enfants du Seigneur et que céder à la colère ou la tentation ne peut mener qu'à la destruction et au chaos.
Et pour cela nous allons nous confesser !


Citation :
Que le Seigneur Tout Puissant et miséricordieux nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.
Prions. Enlevez nos fautes, Seigneur, afin que nous puissions pénétrer jusqu'au Saint des Saints avec une âme pure, jusqu'au cercle d'amitié le plus intime.
En suivant l'exemple du Christos ton messie. Amen

Commençons donc



Dans ces temps de doutes et d'hérésie, il nous faut nous retrouver ensemble dans l'Amitié Aristotélicienne.

Commençons par chanter ensemble un petit cantique envers le Trés Haut :

Citation :
L'Être Divin qui est Tout Puissant:

J'ai longtemps habité une grotte platonique
Que des ombres mouvantes hantaient comme un château
Et dont les cavités obscures et noir corbeau
Rendaient pareil le soir au jour, le cap au pic.

Mes yeux en zyeutant ce fort troublé tableau
Mélaient d'une facon païenne et cathartique
Le Tout Puissant, le Juste, l'Amour métaphysique
Aux accords dissonnants rapportés par l'écho.

C'est là que j'ai compris, dans une volupté calme,
Grâce à l'Être Divin, l'Universel Moteur,
Que ces spectres fuyants qui me glacaient le coeur

N'étaient que viles pensées, du vent souflant des flammes,
Et qu'en raisonnant bien, assumant le bonheur,
Je trouverai la Voie, l'éclatante Lueur.

En effet, de toutes les créatures que Dieu créa, la créature sans nom est celle qui nous cause le plus d'interrogations.

Rappelons-nous d'abord que les créatures que Dieu a créé sont imparfaites, car seul Dieu est parfait.

Dès lors, après la Création, chaque espèce de créatures a évolué sous l'œil bienveillant de Dieu.

A cette époque, chaque créature se croyait la plus aimée de Dieu, car chacune de ces créatures avaient reçues un don unique de Dieu.

Seuls les humains pensaient ne pas être aimés, car ils croyaient ne pas avoir de dons particuliers.

Devant la détresse des humains, Dieu décida de réunir sa création pour poser à Ses créatures la question du sens de la vie.

L'ensemble des créatures de Dieu ne sachant que répondre, restèrent sans voix.

Seule, une créature s'approcha et prit la parole :




La Création VI : La Question a écrit:
Elle semblait sûre d’elle et de sa réponse. Toutes les autres espèces lui ouvrirent le passage et, bientôt, un espace se dégagea autour d’elle. Elle leva les yeux vers Dieu, mais son regard était plein de suffisance. Elle répondit: “Tu as fait les créatures animées par le besoin de se nourrir. Tu as fait les forts capables de dévorer les faibles. Sans conteste, il s’agit donc d’assurer la domination du fort sur le faible !”.

Elle ajouta: “J’en veux pour preuve que je suis le dernier représentant de mon espèce. Seul le plus fort a survécu parmi les miens ! Si Tu me nommes “Ton enfant”, je saurai Te montrer qui, de toutes créatures, doit dominer le monde.”

Elle attendit que Dieu la félicite pour sa réponse, mais en vain. Car Il ne lui répondit pas.



Si vous croyez en effet que la force résout les problèmes, vous ne serez jamais en paix et serez toujours dévorés par la vanité et le pouvoir.

Je vous laisse méditer sur ces paroles. Chantons maintenant tous ensemble le Crédo que nous connaissons tous par cœur :




Avant de nous séparer, ceux qui le veulent peuvent venir partager le pain de l'Amitié qui nous uni tous.



Allez en paix mes enfants en ce lundi.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-carnets-d-art.forumactif.com/forum.htm
 
[Messe] La force et la Guerre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conseils pour débutant
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» RETOUR EN FORCE DE L'INSÉCURITÉ:2 POLICIERS LÂCHEMENT ABATTUS À CROIX BOSSALES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province ecclésiastique de Trèves :: Palais archiépiscopal de Trèves :: Aile est - les Grandes Salles :: Aile est - Bibliothèque de l'Archidiocèse-
Sauter vers: